En une de la nouvelle république des Pyrénées

Voici l’article écris par Sandra Cazenave qui est venu nous rendre visite sur la centrale d’Agos Vidalos.
Merci à elle pour sa disponibilité.

“Arbres et débris s’accumulent aux abords du gave et des infrastructures qui se trouvent sur son chemin, depuis la crue. Pour les enlever, la machine ne suffit pas toujours. C’est là qu’interviennent Fabrice Poueyto et Thomas Tabarant, deux experts en eau vive qui se sont réunis autour de Travaux aqua. Armés de baudriers, de longes et de poulies, en kayak ou en raft, ils accèdent dans les endroits inaccessibles. Et d’un coup de tronçonneuse, ils permettent d’écouler les arbres qui formaient un amas. Il y a peu, ils démontaient un embâcle à la centrale Calypso de Cauterets. La semaine passée, ils sont intervenus à la SHEM à Agos-Vidalos. Pour atteindre un muret où s’accumulent les branches, ils ont suspendu une tyrolienne, en procédant comme toujours «en toute sécurité». Sur les chantiers, ils en profitent même pour enlever les déchets laissés par la crue, «leur touche écolo». Ce sont les seuls à faire ce type de travaux dans le coin. «L’eau vive, c’est notre milieu», explique Thomas Tabarant. En effet, Fabrice Poueyto est cordiste et auxiliaire technique départemental de kayak. Thomas Tabarant porte aussi plusieurs casquettes, moniteur eaux vives et escalade, pisteur secouriste. Tous deux sont des adeptes du canyoning, du rafting et de l’escalade. L’idée a germé dans la tête de Fabrice durant treize ans. «Lorsque je travaillais avec la brigade verte, j’intervenais pour accéder aux endroits difficiles d’accès sur l’eau. Il existait un véritable vide.» Les deux hommes amateurs de sports extrêmes en eaux vives se sont alors rejoints autour de Travaux aqua. «On peut venir en aide à la machine et s’y substituer», indiquent-ils. Lancés en juillet 2012, ils enchaînent depuis les chantiers.
Sandra Cazenave”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *