Quand l’homme remplace la machine

Courant du mois de mars, nous avons effectué un petit chantier, facile sur le principe. Il s’agissait de nettoyer le canal de sortie d’une centrale hydroélectrique. Le nettoyage ne consistait, en fait, qu’à l’enlèvement dans le canal de sortie, d’embâcles (arbres principalement) déposés lors des crues successives. Normalement, ce type de travaux se fait avec une pelle mécanique, et l’usinier en profite pour évacuer les dépôts solides dans le canal. Mais cela impose de lourdes nuisances pour la rivière (pollution et impact environnemental important).
Nous sommes donc intervenus de façon légère (aucun moyen mécanisé), afin d’évacuer le bois du canal de sortie, ainsi que quelques barres de fer et divers déchets urbains.
Pour cette intervention, nous avons mis au point de nouvelles techniques relativement impressionnantes mais fort efficaces.

avant
avant
avant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *